Mixité


Fatigué de séparer le masculin du féminin dans chaque sport, la Miksita Ludi impose que chaque équipe soit composée d’au minimum deux filles ou femmes, et deux garçons ou hommes.

On aimerait rompre les frontières que l’âge impose, et permettre que des enfants, adolescents, adultes, et personnes âgées puissent se retrouver sur un même terrain et partager du temps ensemble.

Contre la ségrégation qu’impose le sport aux handicapés, nous voulons par ce jeu facile d’accès, voir évoluer des parties avec des personnes handicapées accompagnées, dans une même équipe, de personnes valides.

De plus en plus fort dans nos sociétés, le communautarisme et l’isolation des minorités religieuses et ethniques provoquent souvent des amalgames, jusqu’à parfois développer la haine contre celles-ci. Nous voulons détruire ces schémas, et montrer qu’en métissant les équipes, en favorisant les rencontres entre personnes d’origine ethniques ou religieuse différentes, les communautés finissent par se comprendre, s’apprécier et se mélanger.

Retour aux fondements